Com d’Happy, moi… et Emilie !

Et oui vous le savez peut-être déjà (ou pas) mais aujourd’hui – et depuis novembre 2019 – nous sommes 2 à la tête de Com d’Happy 🍏 Aujourd’hui j’aimerais vous expliquer pourquoi cette volonté de nous associer avec Emilie 😍

Travailler seule  #noway

Ahah j’entends rire de mon canapé toutes les personnes qui me connaissent un peu 🤣
Et oui je ne suis pas une très grande solitaire. Toujours à faire quelque chose ou à voir quelqu’un, les petites semaines où j’ai vraiment travaillé seule doivent se compter sur les doigts de la main 👋

Dès le lancement de mon activité, j’ai enchaîné des missions spontanées dans plusieurs agences de communication de Vannes. Je me déplaçais régulièrement de l’une à l’autre en rencontrant toujours plein de monde.

2 ans plus tard, je décide d’arrêter ce planning indécis pour ne travailler que pour ma pomme, de chez moi…
J’allais dire quelques jours après je trouve un petit bureau en co-working en plein centre-ville mais pour tout vous dire, je l’avais même trouvé avant de finir mes dernières missions #réalité

La rencontre

J’ai rencontré Emilie quand je suis rentrée de Paris (en 2014). Pour la petite histoire, je connais son amoureux depuis mes 14 ans et c’est lui qui a construit ma tiny house l’année dernière – mais je divague ! – Emilie qui avait un peu changé de voie, à défaut de ne pas avoir trouver son bonheur en tant que graphiste. Mais plus on se voyait, plus je lui parlais de création, de projet, de client… bref ! Elle saute le pas et repart pour une formation pour se remettre à niveau et se relancer dans le domaine de la com’.

Moi à mon compte et elle avec ses projets d’études, nous passions des soirées et des week-end à travailler ensemble 🤯 À partir de ce moment, j’ai su qu’on pourrait tout surmonter et travailler ensemble un jour ! 🧡

Un, puis 2 ans passent. Jamais très loin l’une de l’autre, nous faisons notre expérience chacune de notre côté jusqu’au jour où je n’arrivais plus à répondre à toutes les projets qu’on me demandais. À son tour, Emilie passe le cap de l’auto-entrepreneuriat pour venir m’aider.

Comme une évidence !

À 31 ans, je peux vous avouer que ma vie entière est basée sur le feeling 🙈  J’y vais toujours à fond, que ce soit dans ma vie perso ou professionnelle. Et pour l’instant ça a toujours fonctionné ! Je préfère me faire mon propre avis et avoir essayé quelques chose que de ne rien tenter du tout 🍃

Dans chaque projet ou décision importante de ma vie, des personnes m’ont imposé leurs propres peurs. “Et si ça ne fonctionne pas“, “Tu verras tu ne lui parleras plus“, “Tu prends trop de risques“… Blablabla ! 🤪

Résultat : aujourd’hui j’aime toujours autant ma sœur après 3 ans de coloc’, je suis épanouie dans mon travail et je vis dans une maison qui ne rentre pas dans les cases.

Tout cela en me faisant confiance. Alors oui, m’associer avec Émilie était une aussi évidence. Feeling 1 – Peur 0

La transparence

Que se soit avec nos clients, avec notre salariée ou encore entre nous 2, la transparence est indispensable dans notre entreprise ! On ne veut pas vendre du flan 🍮 #flambi

Je ne sais pas si c’est une philosophie de vie commune ou parce que nous nous connaissons en tant qu’amie avant notre association mais la transparence qui amène à la discussion est pour nous l’une des KEYS 🗝

La où certains y verraient un risque d’être amies, si l’ une ou l’autre a quelque chose à dire, on le dit – et de toute façon si on ne le dit pas, on le grille direct ! Cela nous permet de gagner du temps et de trouver des solutions plus rapidement.

Ses compétences

Je ne vais pas vous lister toutes ses compétences (vous risquerez de vouloir me la piquer) mais bien évidement sa maîtrise des logiciels, son organisation – autant toute seule, je m’organisais me retrouvais dans mon bordel #excusefacile que très vite, à 2 puis à 3… ce n’est plus la même ! – ses blagounettes toujours bien placées, son professionnalisme, sa capacité à étudier la faisabilité de mes idées loufoques.

Bref, aujourd’hui je ne peux plus me passer d’elle ! Alors je veux crier AU MONDE ENTIER 🌏que Com d’Happy ce n’est plus Alexia Tanguy mais Alexia Tanguy ET Emilie Bouniard. 😍

Com d’Happy grandit et sans Émilie, les Happycultrices ne seraient pas ce qu’elles sont aujourd’hui !